Connect with us

Hi, what are you looking for?

Leadership & impact

Ce que le basketball peut nous apprendre sur la responsabilité

Pendant les années où le basketball professionnel commençait tout juste à devenir populaire, Bill Russell, qui jouait au centre des Celtics de Boston, était l’un des plus grands joueurs des ligues professionnelles. Il était surtout connu pour ses qualités de rebond et défensives, mais comme beaucoup de très grands centres, Russell n’a jamais été un…

Ce que le basketball peut nous apprendre sur la responsabilité 1600x900
  • Save

Pendant les années où le basketball professionnel commençait tout juste à devenir populaire, Bill Russell, qui jouait au centre des Celtics de Boston, était l’un des plus grands joueurs des ligues professionnelles. Il était surtout connu pour ses rebonds et ses talents défensifs, mais comme beaucoup de très grands centres, Russell n’a jamais vraiment été un tireur de lancers francs. En fait, son pourcentage de lancers francs était un peu en dessous de la moyenne. Mais ce faible pourcentage ne donnait pas vraiment une image claire de la capacité de Russell en tant qu’athlète, et dans un match, il a donné une performance très convaincante.

C’était le dernier match d’une série de championnats entre les Celtics et les Lakers de Los Angeles. Avec environ 12 secondes à jouer, les Lakers étaient en retard d’un point et les Celtics avaient le ballon. Il était évident que les Lakers devraient commettre une faute sur l’un des joueurs de Boston pour récupérer le ballon, et ils ont choisi de commettre une faute sur Bill Russell.

Mais peu importe à quoi il ressemblait, dès que Russell a été victime d’une faute, il a su que les Celtics allaient gagner le match. Il en était absolument certain, car dans une situation comme celle-là, les statistiques et les pourcentages ne voulaient rien dire. Il y avait un facteur beaucoup plus important à l’œuvre, quelque chose que personne n’a encore trouvé le moyen d’exprimer en chiffres et en points décimaux. En termes simples, Bill Russell était un joueur qui voulait assumer la responsabilité du succès ou de l’échec de son équipe. Il n’avait aucune raison de s’excuser, aucune possibilité de blâmer quelqu’un d’autre si la partie était perdue, aucune hésitation. Bill Russell voulait que le ballon soit entre ses mains et celles de personne d’autre.

En relation: Comment accéder au pouvoir de l’ambition

Même s’il avait raté tous les lancers francs qu’il avait tirés dans sa vie, il savait qu’il allait réussir celui-ci. Et c’est exactement ce qui est arrivé. C’est ce qui arrive pratiquement toujours lorsqu’un homme ou une femme accepte avec empressement et confiance sa responsabilité.

J’ai toujours pensé qu’accepter la responsabilité est l’une des plus hautes formes de maturité humaine. La volonté de rendre des comptes, de se mettre en jeu, est vraiment la caractéristique déterminante de l’âge adulte.

Quiconque a élevé des enfants sait à quel point cela est vrai. Il suffit de regarder un bébé pendant les premières années de sa vie. Chaque geste, chaque expression faciale, chaque mot provisoire a un message pour les parents du bébé.

Le message est : « Je suis totalement dépendant de vous. Je ne peux rien faire pour moi-même, et même si j’essaye, je ne peux pas être tenu responsable des conséquences. Après tout, je ne suis qu’un bébé !”

Dix ou 12 ans plus tard, bien sûr, alors que le garçon ou la fille entre dans l’adolescence, le message aux parents sera très différent. Cela ressemblera à ceci : « Pourquoi ne me laisses-tu pas tranquille ? Je veux être totalement indépendant. Je ne veux rien faire d’autre que penser à moi. Je ne veux certainement pas accepter la responsabilité de quoi que ce soit au-delà de mes propres besoins et désirs bien définis.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Ce n’est que lorsque nous sommes enfin adultes que les deux premiers messages – “Je suis totalement dépendant de toi” et “Je suis totalement indépendant de toi” – se transforment finalement en “Tu peux compter sur moi”, qui est le véritable message adulte. Aussi étrange que cela puisse paraître, bien sûr, il y a des gens dans la trentaine et la quarantaine qui agissent encore comme des adolescents. Et il y a même des gens dans la quarantaine et la cinquantaine qui agissent encore comme des bébés en ce qui concerne leur attitude envers la responsabilité.

Ce genre de personnes peut être difficile à avoir, surtout si vous devez travailler avec elles, mais le grand nombre de personnes qui se dérobent à leurs responsabilités peut également vous offrir des opportunités. Si vous décidez d’être l’un des rares à assumer la responsabilité, vous pouvez diriger et vous méritez de diriger.

Churchill a dit : “La responsabilité est le prix de la grandeur.” Et à mon avis, c’est vraiment un petit prix à payer.

En relation: Vous avez le pouvoir de faire des choses remarquables.

Nous espérons que vous avez été inspiré par la lecture de cet article. Vos commentaires sont appréciés.

Chez Vision Communications ®, nous aidons les personnes à faire briller leur leadership.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save
Cet Article Ce que le basketball peut nous apprendre sur la responsabilité est apparu en premier sur le blog de Jim Rohn.
Written By

Inspirée par ses deux fils, Céline s'est donné pour mission d'aider chaque personne à définir une marque personnelle authentique, équilibrée et créative ! Céline utilise les techniques d'introspection, la psychologie positive, et l’écriture thérapeuthique, pour améliorer la capacité des personnes à se mieux se comprendre. Sa promesse est résumée en trois phrases, qui sont tout un programme: « Vous allez commencer à courir avec votre vision,… et promis: vous allez aimer votre vie. Ensuite, vous allez voir plus grand et élever vos standards, parce que c’est vous qui décidez.. et vous allez VRAIMENT aimer votre vie! Mais pour commencer, vous allez trouver QUI vous êtes vraiment ! » 📚 Céline aime lire depuis l'enfance; elle apprécie le privilège d'accéder à l'esprit de quelqu'un d'autre et d'être invitée à découvrir un nouveau point de vue et une nouvelle perspective. 📗 Un livre qu'elle a récemment recommandé est "The Squiggly Career" par Helen Tupper & Sarah Ellis. Les auteures viennent également de publier "You Coach You".

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous Aimerez Aussi

Introspection

Vous ne savez pas comment démarrer une pratique d'écriture ou de journalisation consciente ? Voici sept conseils d'écriture recommandés par des experts pour vous aider...

Vision

L’argent sera toujours une ressource « limitée ». Vous n’aurez jamais tout ce dont vous avez besoin pour réaliser votre rêve. Il y aura...

Introspection

La question miracle ouvre la porte aux possibilités . Pour ce faire, elle vous demande simplement de réfléchir à ce à quoi pourrait ressembler...

Introspection

Beaucoup d’entre nous préfèrent la route facile. Nous possédons une tendance naturelle à nous en tenir au statu quo, à résister à l’inconnu, à...

Share via
Copy link
Powered by Social Snap