Image Alt
 • Gratitude  • Comment la gratitude vous change vous et votre cerveau
10 façons éprouvées de développer votre cerveau : neurogenèse et neuroplasticité

Comment la gratitude vous change vous et votre cerveau

En 2017, des recherches commencent à explorer comment la gratitude fonctionne pour améliorer notre santé mentale.

Les recherches du Greater Good Institute se sont concentrées sur  la pratique de la gratitude.

La plupart des études de recherche antérieures sur la gratitude avaient été menées avec des personnes qui allaient bien. La gratitude était-elle bénéfique pour les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ? Et, si oui, comment ?

Les chercheurs du Greater Good Institute of Berkeley ont entrepris de répondre à ces questions dans une étude  impliquant près de 300 adultes, principalement des étudiants qui cherchaient des conseils en santé mentale dans une université.

Ils ont recruté ces participants juste avant qu’ils ne commencent leur première séance de conseil et, en moyenne, ils ont signalé des niveaux de santé mentale cliniquement bas à l’époque. La majorité des personnes à la recherche de services de conseil dans cette université étaient en général aux prises avec des problèmes liés à la dépression et à l’anxiété.

Ils ont réparti au hasard les participants à leur étude en trois groupes. Bien que les trois groupes aient reçu des services de conseil, le premier groupe a également été chargé d’écrire une lettre de gratitude à une autre personne chaque semaine pendant trois semaines, tandis que le second groupe a été invité à écrire sur ses pensées et ses sentiments les plus profonds à propos d’expériences négatives. Le troisième groupe n’a fait aucune activité d’écriture.

Qu’ont-ils trouvé ? Par rapport aux participants qui ont écrit sur des expériences négatives ou qui n’ont reçu que des conseils, ceux qui ont écrit des lettres de gratitude ont signalé une santé mentale nettement meilleure quatre semaines et 12 semaines après la fin de leur exercice d’écriture. Cela suggère que l’écriture de gratitude peut être bénéfique non seulement pour les personnes en bonne santé et bien adaptées, mais aussi pour celles qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. En fait, il semble que pratiquer la gratitude en plus de recevoir des conseils psychologiques apporte de plus grands avantages que le conseil seul, même lorsque cette pratique de gratitude est brève.

Et ce n’est pas tout. Lorsqu’ils ont creusé plus profondément dans leurs résultats, ils ont trouvé des indications sur la façon dont la gratitude pourrait réellement fonctionner sur notre esprit et notre corps. Bien que non définitifs, voici quatre idées tirées de nos recherches suggérant ce qui pourrait être à l’origine des avantages psychologiques de la gratitude.

1. La gratitude nous libère des émotions toxiques

Tout d’abord, en analysant les mots utilisés par les participants de chacun des deux groupes d’écriture, les chercheurs ont pu comprendre les mécanismes derrière les bienfaits pour la santé mentale de l’écriture de lettres de gratitude. Ils ont comparé le pourcentage de mots d’émotions positives, de mots d’émotions négatives et de mots «nous» (mots à la première personne du pluriel) que les participants ont utilisés dans leur écriture. Sans surprise, ceux du groupe d’écriture de gratitude ont utilisé un pourcentage plus élevé de mots d’émotion positive et de mots « nous », et une proportion plus faible de mots d’émotion négative, que ceux de l’autre groupe d’écriture.

Cependant, les personnes qui utilisaient plus de mots d’émotion positive et plus de mots « nous » dans leurs lettres de gratitude n’avaient pas nécessairement une meilleure santé mentale plus tard. Ce n’est que lorsque les gens utilisaient moins de mots d’émotions négatives dans leurs lettres qu’ils étaient significativement plus susceptibles de déclarer une meilleure santé mentale. En fait, c’est le manque de mots émotionnels négatifs – et non l’abondance de mots positifs – qui expliquait l’écart de santé mentale entre le groupe d’écriture de gratitude et l’autre groupe d’écriture.

Cela suggère peut-être que l’écriture de lettres de gratitude produit une meilleure santé mentale en détournant l’attention des émotions toxiques, telles que le ressentiment et l’envie. Lorsque vous écrivez à quel point vous êtes reconnaissant envers les autres et combien d’autres personnes ont béni votre vie, il peut devenir considérablement plus difficile pour vous de ruminer vos expériences négatives.

2. La gratitude aide même si vous ne la partagez pas

Les chercheurs ont dit aux participants chargés d’écrire des lettres de remerciement qu’ils n’étaient pas tenus d’envoyer leurs lettres à leur destinataire. En fait, seulement 23 % des participants qui ont écrit des lettres de gratitude les ont envoyées. Mais ceux qui n’ont pas envoyé leurs lettres ont néanmoins apprécié les avantages de ressentir de la gratitude. (Parce que le nombre de personnes qui ont envoyé leurs lettres était si petit, il leur était difficile de déterminer si la santé mentale de ce groupe était meilleure que celle de ceux qui n’ont pas envoyé leur lettre.)

Cela suggère que les avantages pour la santé mentale de l’écriture de lettres de gratitude ne dépendent pas entièrement de la communication effective de cette gratitude à une autre personne.

Donc, si vous envisagez d’écrire une lettre de gratitude à quelqu’un, mais que vous ne savez pas si vous voulez que cette personne lise la lettre, écrivez quand même. Vous pouvez décider plus tard de l’envoyer (je pense que c’est souvent une bonne idée de le faire). Mais le simple fait d’écrire la lettre peut vous aider à apprécier les gens dans votre vie et à détourner votre attention des sentiments et des pensées négatives.

3. Les bienfaits de la gratitude prennent du temps

Il est important de noter que les avantages pour la santé mentale de l’écriture de gratitude dans notre étude ne sont pas apparus immédiatement, mais se sont progressivement accrus au fil du temps. Bien que les différents groupes de notre étude ne différaient pas dans les niveaux de santé mentale une semaine après la fin des activités d’écriture, les individus du groupe gratitude ont rapporté une meilleure santé mentale que les autres quatre semaines après les activités d’écriture, et cette différence de santé mentale est devenue encore plus 12 semaines après les activités d’écriture.

Ces résultats sont encourageants car de nombreuses autres études suggèrent que les avantages pour la santé mentale des activités positives diminuent souvent plutôt qu’ils n’augmentent avec le temps par la suite. Nous ne savons pas vraiment pourquoi cet effet boule de neige positif s’est produit dans notre étude. Peut-être que les auteurs des lettres de gratitude ont discuté de ce qu’ils ont écrit dans leurs lettres avec leurs conseillers ou avec d’autres. Ces conversations peuvent avoir renforcé les avantages psychologiques dérivés de l’écriture de gratitude elle-même.

Pour l’instant, l’essentiel est le suivant : si vous participez à une activité d’écriture de gratitude, ne soyez pas trop surpris si vous ne vous sentez pas beaucoup mieux immédiatement après l’écriture. Soyez patient et rappelez-vous que les bienfaits de la gratitude peuvent prendre du temps à se manifester.

4. La gratitude a des effets durables sur le cerveau

Environ trois mois après le début des séances de psychothérapie, les chercheurs ont pris certaines des personnes qui ont écrit des lettres de gratitude et les ont comparées avec celles qui n’ont rien écrit. Ils voulaient savoir si leur cerveau traitait les informations différemment.

Les chercheurs ont utilisé un scanner IRMf pour mesurer l’activité cérébrale pendant que les personnes de chaque groupe effectuaient une tâche de «payer au suivant». Dans cette tâche, les individus recevaient régulièrement une petite somme d’argent d’une personne sympathique, appelée le « bienfaiteur ». Ce bienfaiteur a seulement demandé qu’ils transmettent l’argent à quelqu’un s’ils se sentaient reconnaissants. Leurs participants ont ensuite décidé du montant de l’argent, le cas échéant, à transmettre à une bonne cause (et ils ont en fait donné cet argent à un organisme de bienfaisance local).

Les chercheurs voulaient distinguer les dons motivés par la gratitude des dons motivés par d’autres motivations, comme des sentiments de culpabilité ou d’obligation. Ils ont donc demandé aux participants d’évaluer leur degré de gratitude envers le bienfaiteur et leur désir d’aider chaque cause caritative, ainsi que leur sentiment de culpabilité s’ils n’aidaient pas. Ils leur ont également donné des questionnaires pour mesurer à quel point ils étaient reconnaissants dans leur vie en général.
Les chercheurs ont constaté que parmi les participants, lorsque les gens se sentaient plus reconnaissants, leur activité cérébrale était distincte de l’activité cérébrale liée à la culpabilité et au désir d’aider une cause. Plus précisément, ils ont constaté que lorsque les personnes généralement plus reconnaissantes donnaient plus d’argent à une cause, elles montraient une plus grande sensibilité neurale dans le cortex préfrontal médian, une zone cérébrale associée à l’apprentissage et à la prise de décision. Cela suggère que les personnes qui sont plus reconnaissantes sont également plus attentives à la façon dont elles expriment leur gratitude.

Plus intéressant encore, lorsque les chrcheurs ont comparé ceux qui ont écrit les lettres de gratitude avec ceux qui ne l’ont pas fait, les auteurs des lettres de gratitude ont montré une plus grande activation dans le cortex préfrontal médial lorsqu’ils ont ressenti de la gratitude dans le scanner IRMf. Ceci est frappant car cet effet a été constaté trois mois après le début de la rédaction de la lettre. Cela indique que le simple fait d’exprimer sa gratitude peut avoir des effets durables sur le cerveau. Bien qu’elle ne soit pas concluante, cette découverte suggère que la pratique de la gratitude peut aider à entraîner le cerveau à être plus sensible à l’expérience de la gratitude sur toute la ligne, ce qui pourrait contribuer à améliorer la santé mentale au fil du temps.

Bien que ce ne soient que les premières étapes de ce qui devrait être un voyage de recherche plus long, les recherches suggèrent non seulement que la rédaction de lettres de gratitude peut être utile pour les personnes à la recherche de thérapeuthes, mais explique également ce qui se cache derrière les avantages psychologiques de la gratitude.

Que vous rencontriez ou non de graves problèmes psychologiques, si vous n’avez jamais écrit de lettre de gratitude auparavant, nous vous encourageons à l’essayer. Une grande partie de notre temps et de notre énergie est consacrée à des choses que nous n’avons pas actuellement. La gratitude renverse nos priorités pour nous aider à apprécier les gens et les choses que nous faisons.

PUBLIER UN COMMENTAIRE

Share via
Copy link
Powered by Social Snap