Quel est votre concept de vous et pourquoi est-ce important - article écrit par Céline Folifack. Coach en leadership et transformation. Lyon. Yaoundé

En un mot, le concept de soi peut être défini comme une idée globale que nous avons de qui nous sommes – physiquement, émotionnellement, socialement, spirituellement et en termes de tout autre aspect qui compose qui nous sommes.

Quel est votre concept de vous et pourquoi est-ce important?

Vous pourriez répondre par « Je suis un fils » ou « Je suis un étudiant » ou peut-être « Je suis un croyant », « Je suis un bon ami », « Je suis un entrepreneur », « Je suis un frère ».

Peut-être que vous répondez par « Je suis excellent dans mon travail », « Je suis un musicien accompli » ou « Je suis un athlète accompli ».

D’autres réponses peuvent tomber dans la catégorie des traits : « Je suis une personne généreuse », « Je suis intelligent et travailleur » ou « Je suis décontracté et facile à vivre ».

Ces réponses proviennent de votre sens interne de qui vous êtes. Ce sens est développé tôt dans la vie, mais il passe par une évaluation et un ajustement constants tout au long de la vie.

En psychologie, ce sens de soi a un terme spécifique : le concept de soi.

Qu’est ce que le concept de soi?

Qu’est-ce que le concept de soi? Une définition du chercheur en auto-efficacité Roy Baumeister (1999) le décrit ainsi :

« La croyance de l’individu sur lui-même, y compris les attributs de la personne et qui et ce qu’il est. »

En un mot, la concept de soi peut être défini comme une idée globale que nous avons de qui nous sommes – physiquement, émotionnellement, socialement, spirituellement et en termes de tout autre aspect qui compose qui nous sommes.

Ce que n’est pas le concept de soi:

Le concept de soi est lié à plusieurs autres concepts de « soi », tels que l’estime de soi, l’image de soi, l’efficacité personnelle, a conscience de soi, et le soi idéal. Dans la section suivante, nous expliquerons ces différences légères, mais importantes.

1- Le concept de soi n’est pas l’estime de soi

Le concept de soi n’est pas l’estime de soi, bien que l’estime de soi puisse faire partie du concept de soi. Le concept de soi est la perception que nous avons de nous-mêmes, notre réponse lorsque nous nous posons la question « Qui suis-je ?

Le concept de soi, c’est connaître ses propres tendances, pensées, préférences et habitudes, passe-temps, compétences et zones de faiblesse. Selon le thérapeuthe Carl Rogers, le concept de soi est une construction globale dont l’estime de soi est l’une des composantes (McLeod, 2008).

L’estime de soi est généralement définie comme la mesure dans laquelle nous nous aimons ou nous valorisons. Cela inclut généralement l’évaluation de deux parties de nous-mêmes (Tafarodi & Swann Jr, 2001).
– La valeur intrinsèque. Elle fait référence à notre conviction que nous sommes une bonne (ou pas si bonne) personne. Si nous avons une valeur intrinsèque, alors nous nous apprécions simplement pour être qui nous sommes. Ceci est aussi parfois considéré comme la mesure dans laquelle nous nous aimons.
– La valeur instrumentale. Elle fait référence à notre conviction que nous pouvons faire de bonnes choses. Si nous avons une valeur instrumentale, alors nous nous apprécions à cause des choses que nous faisons. Cela est aussi parfois considéré comme la mesure dans laquelle nous nous respectons.

L’estime de soi, c’est comment nous ressentons la façon dont nous nous voyons.

Quizz sur l’estime de soi:

Posez-vous ces questions pour mieux comprendre votre niveau actuel d’estime de soi:

– Vous sentez-vous à l’aise avec vous-même ?
– Savez-vous que vous réussirez ?
– Connaissez-vous vos points forts ?

2- Le concept de soi n’est pas l’image de soi

L’image de soi, c’est la façon dont vous vous voyez.

Cela peut être littéral, comme lorsque vous vous regardez dans le miroir. Mais cela peut aussi impliquer des représentations mentales de vous-même. Ceux-ci peuvent être cohérents ou non avec ce que l’on voit dans le miroir.

Par exemple, l’émission télévisée « The Swan », qui a été diffusée en Amérique au début des années 2000, a partagé les histoires de femmes qui ont suivi un régime, fait de l’exercice et subi une chirurgie plastique jusqu’à ce qu’elles soient belles (selon les normes de la société). Mais changer l’apparence extérieure de ces femmes n’a pas changé leur image d’elles-mêmes – beaucoup d’entre elles avaient encore une faible estime d’elles-mêmes et avaient du mal à fusionner leur nouveau look avec leur image de soi existante.

L’image de soi est liée au concept de soi mais est moins large. L’image de soi est la façon dont un individu se voit, et elle n’a pas à s’aligner sur la réalité.

L’image de soi d’une personne est basée sur la façon dont elle se voit, tandis que le concept de soi est une évaluation plus complète de soi, largement basée sur la façon dont une personne se voit, se valorise, se pense et se sent. L’image de soi est une composante du concept de soi.

3- Le concept de soi n’est pas l’auto-efficacité

Le concept de soi est une construction plus complexe que l’auto-efficacité. Alors que l’auto-efficacité fait référence aux jugements d’un individu sur ses propres capacités, le concept de soi est plus général et comprend à la fois de la réflexion sur soi-même, et des sentiments sur soi-même.

4- Le concept de soi n’est pas la conscience de soi

La conscience de soi influence également le concept de soi. C’est la qualité ou le trait qui implique une prise de conscience consciente de ses propres pensées, sentiments, comportements et traits. Pour avoir un concept de soi pleinement développé et basé sur la réalité, une personne doit avoir au moins un certain niveau de conscience de soi.

5- Le concept de soi n’est pas le soi idéal

La psychologie positive  définit un « soi idéal » qui comprend trois parties (Boyatzis, & Akrivou, 2006).
– L’image de notre avenir souhaité. Cela peut inclure des rêves, des aspirations et des objectifs.
– L’espoir. Cela inclut l’auto-efficacité et l’optimisme (croyance que nous pouvons effectivement atteindre nos objectifs).
– Une image de soi claire. Cela inclut une compréhension de notre identité fondamentale et de nos traits durables. D’après la psychologie, notre moi idéal doit correspondre à nos valeurs, à nos croyances et à qui nous sommes.

Notre moi idéal est ainsi une vision de ce que nous pourrions être ou faire. C’est pourquoi le soi idéal est considéré par la psychologie comme un facteur de motivation utile, qui nous incite à progresser vers des objectifs et à améliorer nos vies de manière bénéfique. Cela peut également inclure des aspirations, des passions, de grands rêves et un objectif, toutes choses qui ont tendance à être bonnes pour notre bien-être.

Huit phrases pour mieux comprendre le concept de soi:

1- Le concept de soi est l’idée globale que nous avons de qui nous sommes et comprend nos réflexions et nos sentiments sur nous-mêmes.
2- Le concept de soi est multidimensionnel, incorporant notre vision de nous-mêmes en termes de plusieurs aspects différents (par exemple, social, religieux, spirituel, physique, émotionnel).
3- Le concept de soi est appris. Il est influencé par des facteurs biologiques et environnementaux, mais l’interaction sociale joue également un grand rôle.
4- Le concept de soi se développe au cours de l’enfance et du début de l’âge adulte lorsqu’il est plus facilement modifié ou mis à jour.
Cela peut être changé au cours des années suivantes, mais il s’agit plutôt d’une bataille difficile car les gens ont des idées bien établies sur qui ils sont.
5- Le concept de soi ne correspond pas toujours à la réalité. Quand c’est le cas, notre concept de soi est « congruent ». Quand ce n’est pas le cas, notre concept de soi est « incongru ».

6- Le concept de soi comprend six dimensions:

– Amour propre
– Estime de soi
– Image de soi (physique)
– Soi idéal
– Identités ou rôles (sociaux)
– Traits et qualités personnels.

7- Face aux mêmes réalités, le concept de soi peut être positif ou négatif:

-« Je suis quelqu’un de bien. » ou « Je suis un crétin. »
-« Je peux faire tout ce que je peux » ou « Pourquoi essayer ? Je pourrais
vraiment avoir envie de faire, je n’y arriverai jamais de toute façon. »
-« J’ai défini mes plans.  » ou « Je ne peux rien faire
car je n’en ai pas les capacités. »
-« J’ai les mêmes capacités que quiconque. je vais y arriver. » ou « Je ne suis pas aussi
être aussi bon  que mes amis. »
– » Il y a plusieurs façons de le faire. » ou « Cela ne fonctionnerait pas. »

8- Le concept de soi est transparent: notre propre concept de soi est percu par les autes, qui ajustent leur comportement en réponse, et leur attitude alimente notre concept de soi. C’est le cercle de la transparence du concept de soi.

Quels sont les critères du concept de soi?

Une définition populaire est fournie par Baumeister (1999) :

La croyance de l’individu sur lui-même, y compris les attributs de la personne et qui et ce qu’il est.

Rogers (1959) a suggéré que le concept de soi a trois aspects fondamentaux :

1- Image de soi – La vision que vous avez de vous-même
2- Estime de soi – Combien de valeur vous avez en vous-même
3- Idéal-Soi – Qui vous aimeriez vraiment être

10 exemples de concept de soi

Vous avez peut-être une bonne idée de ce qu’est le concept de soi, mais ces exemples peuvent vous aider à mieux l’expliquer.

Les concepts de soi sont rarement tous positifs ou tous négatifs ; quelqu’un peut avoir à la fois une image de soi positive et une image de soi négative dans différents domaines (par exemple, un mari qui se considère comme un bon père mais qui se voit physiquement comme déformé et en mauvaise santé ou un étudiant qui se considère lui-même comme un grand athlète en difficulté scolaire).

Voici quelques exemples de concepts de soi positifs :

  • Une personne se considère comme une personne intelligente ;
  • Un homme se perçoit comme un membre important de sa communauté ;
  • Une femme se considère comme une excellente épouse et amie;
  • Une personne se considère comme une personne nourricière et attentionnée;
  • Une personne se considère comme une employée travailleuse et compétente.

D’un autre côté, ces personnes pourraient avoir une image de soi négative comme :

  • Une personne se considère comme stupide et lente;
  • Un homme se perçoit comme consommable et comme un fardeau pour sa communauté ;
  • Une femme se considère comme une épouse et une amie terribles;
  • Une personne se considère comme une personne froide et inaccessible;
  • Une personne se considère comme une employée paresseuse et incompétente.

 

Le concept de soi permet la réalisation de soi

Savoir qui l’on est, et où l’on est est permet de faire un plan réaliste pour se réaliser.

La réalisation de soi peut généralement être considérée comme la pleine réalisation de son potentiel créatif, intellectuel et social grâce à un dynamisme interne (par opposition à des récompenses externes telles que l’argent, le statut ou le pouvoir).

Le concept de soi permet d’avacer dans la bonne direction

Définir notre concept de soi est le premier pas pour mener une vie intentionnelle pour respecter nos propres valeurs. Cette démarche permet en effet:

  • Nos évaluations de nous-mêmes
  • Notre comparaison de notre moi réel avec notre moi idéal
  • Nos actions entreprises pour nous rapprocher de notre moi idéal

La relation entre le concept de soi et la personnalité

Le célèbre psychologue, théoricien et clinicien Carl Rogers a proposé une théorie sur la façon dont le concept de soi influence et, en fait, agit comme le cadre de la personnalité.

L’image que nous avons de qui nous sommes contribue à notre personnalité, et nos actions, combinées à notre personnalité, créent une boucle de rétroaction dans notre image de nous-mêmes. Rogers croyait que notre personnalité est motivée par notre désir de réalisation de soi. C’est la condition qui émerge lorsque nous atteignons notre plein potentiel et que notre concept de soi, notre estime de soi et notre moi idéal se chevauchent.

Les bénéfices de la clarté du concept de soi

Une clarté élevée du concept de soi indique un concept de soi plus ferme et plus stable, tandis qu’une clarté faible indique qu’un individu n’est pas clair ou vague sur qui il est vraiment. Ceux qui ont une faible clarté de leur concept de soi peuvent lutter contre une faible estime de soi, une conscience de soi et un névrosisme (prédisposition à ressentir des sentiments négatifs. Une personne ayant un névrosisme important est facilement encline à la colère, à l’anxiété ou encore à la dépression..)

Le besoin de maîtriser la différenciation du concept de soi

La différenciation du concept de soi fait référence à la façon dont la représentation de soi d’un individu peut varier selon les contextes ou les rôles sociaux (par exemple, soi en tant que conjoint, soi en tant que parent, soi en tant qu’étudiant).

Avoir une différenciation du concept de soi élevée peut être considéré comme une mauvaise chose, mais cela peut aussi être un mécanisme d’adaptation efficace pour réussir dans le monde moderne où les individus ont de nombreux rôles différents. Si la différenciation du concept de soi est très élevée, cela peut signifier que l’individu n’a pas un concept de soi stable et « porte un masque différent » pour chacun de ses rôles.

Un très faible niveau de différenciation du concept de soi peut indiquer que l’individu est authentiquement « soi » dans tous ses rôles, bien que cela puisse également indiquer que l’individu en question ne puisse pas passer efficacement d’un rôle à un autre (Diehl & Hay, 2011).

Essentiellement, les personnes qui différencient légèrement leurs rôles, tout en conservant une image claire d’elles-mêmes, peuvent réussir le plus à trouver un équilibre dans leur identité et leur image.

Comment le concept de soi affecte-t-il la communication interpersonnelle ?

Pensez à un cycle dans lequel nous développons, entretenons et révisons notre concept de soi : nous avons une idée de qui nous sommes et nous agissons conformément à ce concept de soi. Par conséquent, les autres se font une idée de qui nous sommes, et ils réagissent en fonction de leur idée de qui nous sommes, impactant ainsi notre idée de qui nous sommes.

Cette boucle de rétroaction continue de nous façonner, et la communication interpersonnelle joue ici un grand rôle.

Un message à retenir

Dans cet article, nous avons appris ce qu’est le concept de soi (une idée globale de qui nous sommes), comment il se bâtit (il se développe tout au long de la vie et est plus flexible dans les premières années), à quoi il est lié et affecté par (à peu près tout, mais à savoir le comportement des consommateurs, la réussite scolaire, le développement de carrière et la culture), et si vous pouvez faire quelque chose pour le changer, vous le pouvez.

Notre image de soi est affectée par la façon dont nous nous percevons et dont nous jugeons nos capacités, nos compétences et notre valeur en tant que personne. Lorsque nous nous efforçons de renforcer ces auto-évaluations, notre concept de soi s’ajustera pour s’adapter à ces changements.

Nous avons la capacité de changer la façon dont nous nous percevons en nous efforçant de ressembler davantage à notre moi idéal.

Cela peut sembler intimidant de faire l’effort nécessaire pour réviser votre estime de soi et votre image de soi, mais comme pour la plupart des tâches, commencer est la partie la plus difficile.

Que pensez-vous du concept de soi ?  Avez-vous un concept de soi développé ou est-il plus vague ? Pensez-vous qu’il est bon ou mauvais d’avoir une différenciation du concept de soi ?

J’espère que vous avez été inspiré par la lecture de cet article. Avez-vous aimé les leçons que vous avez apprises ici ? Faites-moi savoir ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous, et merci d’avoir lu!

Share via
Copy link
Powered by Social Snap