Sélectionner une page

Comment créer un tableau de vision qui fonctionne vraiment - 2000 pixels x 1600 pixels

Êtes-vous prêt à manifester vos rêves et à attirer l’abondance dans votre vie ? 🌈✨ Rejoignez-nous dans ce voyage transformateur alors que nous explorons l’art de créer un tableau de vision qui fonctionne vraiment ! 💫

Le tableau de vision: qu’est ce que c’est ?

Le tableau de vision est une façon créative d’exprimer notre compréhension du monde, notre philosophie, nos croyances, nos valeurs et nos objectifs, matérialisés par des phrases, des poèmes, des images, des collages , et toutes sortes de créations artistiques réunies dans un tableau, qui a vocation à être mis en évidence dans nos lieux de vie réels ou virtuels, pour nous inspirer, pour booster notre volonté, et pour nous pousser à l’action, face aux obstacles et aux pertubations.

 

La philosophie du tableau de vision

 

Tout le monde veut ce qui fait du bien. Tout le monde veut vivre une vie insouciante, heureuse et facile, tomber amoureux et avoir des relations incroyables, avoir l’air parfait et gagner de l’argent, être populaire, respecté et admiré.

Tout le monde aimerait ça, c’est facile d’aimer ça.

Si je vous demande : « Qu’attendez-vous de la vie ? et vous dites quelque chose comme « Je veux être heureux et avoir une belle famille et un travail que j’aime », c’est tellement général que ça ne veut rien dire.

Une question plus intéressante – une question à laquelle vous n’avez peut-être jamais pensé auparavant – est quelle douleur voulez-vous dans votre vie ? Pour quoi êtes-vous prêt à lutter ? Parce que cela semble être un plus grand déterminant de la façon dont nos vies se déroulent.

Quelle douleur voulez-vous dans votre vie ? Pour quoi êtes-vous prêt à lutter ?

Tout le monde veut avoir un travail incroyable et une indépendance financière, mais tout le monde ne veut pas souffrir de semaines de travail de 60 heures, de longs trajets et de paperasse odieuse, pour naviguer dans des hiérarchies d’entreprise. Les gens veulent être riches sans le risque, sans le sacrifice, sans la gratification différée nécessaire pour accumuler de la richesse.

Tout le monde veut avoir une relation géniale, mais tout le monde n’est pas prêt à passer par les conversations difficiles, les remises en cause, et le travail émotionnel pour y arriver.

Ils voient la douleur comme une chose objectivement négative à éviter à tout prix, alors que la réalité est beaucoup plus nuancée.

Le bonheur exige la lutte.

Le positif est l’effet secondaire de la gestion du négatif. Vous ne pouvez éviter les expériences négatives que si longtemps avant qu’elles ne reviennent à la vie.

Au cœur de tout comportement humain, nos besoins sont plus ou moins similaires. Une expérience positive est facile à gérer. C’est une expérience négative avec laquelle nous luttons tous, par définition. Par conséquent, ce que nous retirons de la vie n’est pas déterminé par les bons sentiments que nous désirons, mais par les mauvais sentiments que nous voulons et pouvons entretenir pour nous amener à ces bons sentiments.

Ce que nous retirons de la vie n’est pas déterminé par les bons sentiments que nous désirons, mais par les mauvais sentiments que nous voulons et pouvons entretenir pour nous amener à ces bons sentiments.

Les gens veulent un physique incroyable. Mais vous ne vous retrouvez pas avec un à moins que vous n’appréciiez légitimement la douleur et le stress physique qui accompagnent le fait de vivre dans une salle de sport pendant des heures.

Les gens veulent créer leur propre entreprise ou devenir financièrement indépendants. Mais vous ne devenez pas un entrepreneur prospère à moins que vous ne trouviez un moyen d’apprécier le risque, l’incertitude, les échecs répétés et que vous travailliez des heures insensées sur quelque chose dont vous n’avez aucune idée si cela réussira ou non.

Les gens veulent un partenaire, un conjoint incroyable. Mais vous ne finissez pas par attirer quelqu’un d’incroyable sans apprécier le travail de croissance personnelle pour devenir soi-même une  personne incroyable. Cela fait partie du jeu de l’atraction: on n’attire pas qui on veut, mais qui on est. Vous ne pouvez pas gagner si vous ne perdez pas.

Ce qui détermine votre succès n’est pas « Qu’est-ce que vous voulez apprécier? » La question est : « Quelle douleur voulez-vous supporter ? La qualité de votre vie n’est pas déterminée par la qualité de vos expériences positives, mais par la qualité de vos expériences négatives. Et devenir bon pour gérer les expériences négatives, c’est devenir bon pour gérer la vie.

Devenir bon pour gérer les expériences négatives, c’est devenir bon pour gérer la vie.

Il y a beaucoup de conseils de développement qui disent: « Vous devez juste le vouloir assez! »

Tout le monde veut quelque chose. Et tout le monde veut quelque chose d’assez.

Si vous voulez les avantages de quelque chose dans la vie, vous devez aussi en vouloir les coûts. Si vous voulez le corps de la plage, vous devez vouloir la sueur, la douleur, les petits matins et la sensation de faim.

Si vous vous retrouvez à vouloir quelque chose mois après mois, année après année, mais que rien ne se passe et que vous ne vous en approchez jamais, alors peut-être que ce que vous voulez réellement est un fantasme, une idéalisation, une image, une fausse promesse. Peut-être que ce que vous voulez n’est pas ce que vous voulez, vous aimez juste vouloir. Peut-être que vous ne le voulez pas du tout.

Il faut choisir quelque chose. Vous ne pouvez pas avoir une vie sans douleur.

Et finalement c’est la question difficile qui compte. Le plaisir est une question facile. Et nous avons presque tous des réponses similaires. La question la plus intéressante est la douleur.

Quelle est la douleur que vous voulez supporter ?

Cette réponse vous mènera réellement quelque part. C’est la question qui peut changer votre vie. C’est ce qui fait de moi, moi et vous, vous. C’est ce qui nous définit et nous sépare, et finalement nous rassemble.

Vous pouvez être amoureux du résultat de quelque chose. Ca c’est facile. Le bon résultat, tout le monde en rêve. Mais il faudrait tomber amoureux du processus de la chose. Si vous ne le faites pas, vous échouerez. Si vous revez d’arriver au sommet de la montagne,  vous devez aimer grimper.

Vous voulez la récompense et non la lutte. Vous voulez le résultat et non le processus. Vous nêtes pas amoureux du combat, mais seulement de la victoire.

Et la vie ne fonctionne pas ainsi.

Qui vous êtes est défini par les valeurs pour lesquelles vous êtes prêt à lutter.

Qui vous êtes est défini par les valeurs pour lesquelles vous êtes prêt à lutter. Les personnes qui apprécient les difficultés d’un gymnase sont celles qui se mettent en forme. Les personnes qui apprécient les longues semaines de travail et la politique de l’échelle de l’entreprise sont celles qui gravissent les échelons. Les personnes qui apprécient le stress et l’incertitude de la vie d’artiste sont finalement ceux qui en vivent .

C’est l’élément le plus simple et le plus fondamental de la vie : nos luttes déterminent nos succès. Alors, mon ami, choisissez judicieusement vos combats.

Quelle douleur voulez-vous accepter? Si vous avez adopté cette philosophie, il est temps de passer à la science: qu’en dit la science?

La science derrière le tableau de vision

Le cortex préfrontal est la partie de notre cerveau, juste derrière notre front et nos yeux, qui est responsable de la pensée abstraite, de l’analyse des pensées et de la régulation du comportement.

Robert Sapolsky, neurobiologiste à Stanford, estime que la tâche principale de notre cortex préfrontal est d’encourager le cerveau à faire la chose la plus difficile. Commander la salade au lieu du steak, aller à la gym quand vos amis sont au pub, vous lancer dans ce projet dont vous rêvez même s’il est plus facile de tergiverser, etc.

Il y’a une façon particulière d’activer le cortex préfrontal pour que notre tableau de vision fonctionne vraiment, c’est de réfléchir à chacun de nos objectifs en trois termes: ce que nous ne voulons plus, ce que nous allons faire (pour que ça marche, le prix que nous allons payer), et ce que nous voulons.

La neuroscience du « je ne veux pas », « je vais », et « je veux »:

La volonté selon la psychologue McGonigal est composée de trois choses :

  1. Je ne veux pas;
  2. Je vais ;
  3. Je veux (se souvenir de ce que vous voulez vraiment).

Notre cerveau a la capacité d’exploiter ces trois capacités et, comme le dit McGonigal, le développement de ces capacités est au cœur de ce que signifie être humain.

Les pouvoirs « je veux, je ne veux pas et je veux » qui comprennent la volonté s’appuient sur différentes parties du cortex préfrontal:

  1. La région du cerveau près du côté supérieur gauche est responsable du « je vais pouvoir », vous aidant à démarrer et à vous en tenir à des tâches moins amusantes ou stressantes.
  2. Le côté droit gère le « Je ne vais pas pouvoir », vous empêchant d’agir sur chacune de vos impulsions ou envies.
  3. Et la troisième région qui s’attaque au « Je veux du pouvoir », se situe plus bas au milieu du cortex préfrontal , gardant une trace de vos objectifs et de vos désirs. C’est la partie de votre cerveau qui vous rappelle que vous voulez vivre une vie saine et bien remplie quand tout le reste de votre corps vous dit de manger du chocolat jusqu’à ce que vous soyez bourré.

La place de la stratégie

 

Pensez à un souhait. Pendant quelques minutes, imaginez que le souhait se réalise, laissez votre esprit vagabonder et dériver où il veut. Ensuite, changez de vitesse. Passez quelques minutes de plus à imaginer les obstacles qui vous empêchent de réaliser votre souhait.

Dans la plupart des scénarios, il faut plus qu’une simple pensée positive pour atteindre nos objectifs. En fait, c’est souvent parce que nos fantasmes sont si insaisissables qu’ils nous attirent, ce qui signifie que nous devons être prêts à travailler pour les concrétiser.

De même, bien que nous ne puissions pas nier les bienfaits de la pensée positive sur notre esprit, notre corps et notre niveau de stress, il est impossible de rester optimiste et positif à 100 % du temps. Cela est particulièrement vrai face à de sérieux défis et bouleversements.

« JE VAIS….. »: énonce le prix à payer pour la vision

Prendre en compte les obstacles et le prix à payer de votre vision, et l’intégrer dans le tableau de vision, en fait un outil perspicace et d’un redoutable appui pour votre succès.

Le plan « SI-ALORS… » rémédie aux obstacles:

La stratégie de la vision doit aussi conduire à élaborer un plan « SI-ALORS » pour remédier  aux obstacles: si je rencontre un obstacle X, je répondrai par l’action Y.

Tenez compte de chaque domaine de votre vie

La roue de la vie: êtes-vous satisfait de votre vie?

Le point de départ de la vision, c’est les valeurs fondamentales; qui sont ensuite déclinées en objectifs. Selon moi, le rôle primordial de la vision, c’est d’honorer nos valeurs fondamentales, dans tous les domaines de votre vie.

Une valeur c’est quelque chose qui est important, et à quoi on donne une place prioritaire.

Si vous avez des valeurs, et que vous avez d’autres priorités, soit ce sont ces priorités qui sont vos vraies valeurs, soit vous êtes complètement désaligné. Et avoir une vision nous protège de cela.

Sans vision, nos incohérences ne nous seront pas « visibles » et nous ne pourrons ni nous inspirer nous même, ni inspirer d’autres. Notre énergie viendra de l’extérieur, et sera incapable de profondément nous alimenter.

Une règle à respecter: votre tableau de vision ne doit pas vous faire visualiser plus de trois objectifs.

Quand on a plus de trois priorités en même temps, on n’a plus de priorités.

Tableau de vision: soyez sélectif

Trouvez des images qui vous inspirent énormément
« Des images qui vous inspirent, qui vous rendent unique. Par exemple, si votre objectif est une nouvelle maison, ne vous contentez pas de trouver une nouvelle maison que vous trouvez jolie.

Trouvez la maison pour vous qui a cette cour dans laquelle votre chien peut courir, qui a cette salle de méditation dont vous avez toujours rêvé. Ce n’est pas la maison de n’importe qui. C’est votre future maison. »

Soyez précis sur vos objectifs

« L’une des plus grandes erreurs que les gens commettent lors de la création de tableaux de vision est d’être trop vague. Par exemple, l’argent n’est pas un bon objectif. Ce n’est pas spécifique.

Comment sauriez-vous si vous avez gagné assez d’argent pour avoir atteint votre objectif d’argent ? L’argent n’est pas bon. 100 000 euros, c’est bien. Les voyages ne sont pas un bon objectif, mais l’Inde, la Chine, la Jamaïque, ce sont des objectifs spécifiques. »

N’utilisez pas d’images génériques

Si vous voulez gagner un prix, modifiez votre nom sur une photo du prix. Rendez l’image aussi proche que possible de ce que vous voulez vraiment réaliser.
Choisissez une période
Vous créerez de nombreux vision boards tout au long de votre vie. il est préférable de commencer avec votre vision pour une période d’un an.

Travaillez vers vos objectifs

Assurez-vous également de consulter votre tableau de vision quotidiennement. Vous pouvez définir un rappel quotidien dans l’application et revenir tous les jours pour jouer à votre tableau de vision.

Si vous avez déployé autant d’efforts pour le créer, consacrez au moins 5 minutes par jour à votre tableau et croyez vraiment et agissez comme si vos rêves se réalisaient. Créez ce sentiment dans votre cœur en regardant votre tableau et ayez confiance que vous atteignez tous vos objectifs.

Et rappelez-vous que le tableau de vision est un outil. Cela ne fonctionnera que si vous travaillez. Le tableau de vision est votre guide, il vous donne une direction, mais vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’il porte ses fruits sans des efforts incessants de votre part.

« Il arrive toujours une chose à laquelle vous croyez vraiment, et la croyance en une chose la fait arriver. »
-Frank Lloyd Wright

Voici donc les meilleurs conseils pour créer un tableau de vision. vous sentez-vous inspiré pour créer le vôtre maintenant ?

L’essentiel à retenir

Plantez vos graines d’intention
Je compare souvent la manifestation à la plantation d’un jardin.

Cela commence par le sol dans lequel vous faites pousser vos plantes (ou vos manifestations).

Ce sol est votre état d’esprit. Afin de manifester vos rêves et vos désirs, vous devez d’abord cultiver un état d’esprit positif. Et par état d’esprit positif, je ne veux pas dire seulement avoir des pensées et des émotions heureuses. Vous êtes absolument autorisé à éprouver des émotions plus faibles et plus lourdes de temps en temps.

Vous avez le droit d’être imparfait. Vous avez le droit d’avoir de mauvais jours.

Franchement, vous avez le droit d’être humain.

Ce que je veux dire par état d’esprit positif, c’est ceci :
  1. Vous croyez en vous et vous croyez en votre propre pouvoir inné pour créer la vie que vous désirez.
  2. Vous faites preuve d’amour-propre et d’auto-compassion inconditionnels.
  3. Vous êtes prêt à considérer les obstacles et les défis comme des opportunités de croissance. (Et vous êtes également prêt à voir comment un barrage routier pourrait réellement vous conduire sur une meilleure voie.)
  4. Vous vous présentez systématiquement.
  5. Vous êtes prêt à choisir le courage plutôt que la peur.
  6. Vous avez une image de votre moi supérieur et vous vous alignez constamment sur cette partie la plus vraie et la plus profonde de vous jour après jour.
  7. Et même lorsque la vie n’est pas parfaite, vous choisissez de voir le monde à travers une lentille de gratitude et d’appréciation.

Tous ces composants sont comme les éléments nutritifs du sol qui constituent la base de votre beau jardin. Plus vous avez de nutriments, plus votre jardin prospérera.

Une fois que vous avez créé ce sol riche et rempli de nutriments, il est temps de planter vos graines.

Et en manifestation, ces graines sont vos rêves, vos objectifs et vos intentions.

Je terminerais avec cette citation de Gabriele Oettingen

Nous aurions tort d’abandonner nos rêves, tout comme nous avons tort de supposer aveuglément que le simple fait de rêver quelque chose peut le rendre tel. – Gabriele Oettingen

C’est sur ce mot que je vous dis à très bientôt. N’oubliez pas. Devenez juste VOUS. Vous êtes une personne merveilleuse.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap