Connect with us

Hi, what are you looking for?

Vision

Tout commence petit

L’argent sera une ressource « limitée ». Et si vous avez assez d’argent, il vous manquera quelque chose d’autre. Vous manquerez de temps, ou vous aurez besoin de développer votre leadership, ou de faire preuve de plus de résilience. Face aux limites évidentes de nos ressources, que faire? Comment concrétiser vos rêves et vous réaliser face au manque?
« Tout commence petit » a dit Cicéron. C’est un principe important. Cette compréhension nous évite à tous des sentiments et des soucis inutiles.

  • Save

Vous n’aurez jamais tout ce dont vous avez besoin pour accomplir votre rêve

Comment courir avec sa vision quand on n’a pas tout ce dont on a besoin pour accomplir son rêve?

L’argent sera une ressource « limitée ». Et si vous avez assez d’argent, il vous manquera quelque chose d’autre. Vous manquerez de temps, ou vous aurez besoin de développer votre leadership, ou de faire preuve de plus de résilience. Face aux limites évidentes de nos ressources, que faire? Comment concrétiser vos rêves et vous réaliser face au manque?

À qui s’adresse cet article?

Cet article s’adresse principalement à deux catégories de personnes:

Les personnes qui ont une grande vision

Les personnes qui ont une grand rêve et qui se disent « je n’y arriverais pas. Je n’ai pas de quoi. ». Ne vous laissez pas limiter par la mentalité de manque. C’est un ennemi puissant de votre vision, avec des armes redoutables.

Les personnes qui ont un projet

Les personnes qui ont un projet, quel qu’il soit: un projet physique de remise en forme ou de perte de poids, un projet financier pour économiser et réaliser un investissement, un projet de leadership intérieur tel que commencer à lire par exemple.

Toutes ces personnes font face au manque. C’est un fait. mais derrière ce manque, il y’a  un ennemi redoutable: la mentalité de manque.

Le vrai ennemi: la mentalité de manque

Qu’est ce que la mentalité de manque? C’est un état d’esprit de pénurie, c’est quand vous êtes tellement obsédé par un manque de quelque chose – généralement du temps ou de l’argent, ou même des capacités personnelles – que vous ne semblez pas pouvoir vous concentrer sur autre chose, peu importe vos efforts.

Lire aussi l’article: Comment briser la mentalité de pauvreté

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Les effets d’une mentalité de rareté sur votre santé mentale

La mentalité de rareté n’est pas quelque chose que vous faites exprès. C’est le bruit de fond que fait votre cerveau lorsque vous ne pouvez pas obtenir ce que vous voulez. Les professionnels les appellent les « pensées automatiques négatives ». La recherche a révélé que chaque être humain a en moyenne 60 000 pensées automatiques par jour, dont la plupart sont inconscientes et 48 000 pensées automatiques sont négatives. Parmi ces pensées négatives, il peut y avoir des pensées de manque. Leur présence dans votre cerveau a un coût.

La mentalité de manque crée la « vision tunnel »

Se concentrer sur quelque chose que vous n’avez pas peut nuire à votre santé mentale. Vous pouvez obtenir une « vision tunnel » lorsque vous ne pensez qu’au besoin non satisfait.‌ La « vision tunnel » voit le manque et ne voit plus les opportunités. La mentalité de manque est donc un auto-saboteur puissant.

Cette mentalité a également d’autres impacts sur votre cerveau et peut même le faire fonctionner différemment:

Elle diminue votre quotient intellectuel (QI)

Avoir une mentalité de pénurie peut réduire votre QI jusqu’à 14 points. Cela peut sembler peu, mais c’est suffisant pour faire passer votre score de moyen à exceptionnel et vice versa. Si vous avez un QI moyen, perdre 13 ou 14 points peut le faire tomber dans la catégorie des déficients.

Elle limite votre fonction cérébrale

La mentalité de rareté affecte votre capacité à résoudre des problèmes, à conserver des informations et à raisonner logiquement. Cela affecte également le processus de prise de décision de votre cerveau. Un état d’esprit de rareté limite votre capacité à planifier, à vous concentrer et à démarrer un projet ou une tâche.

Comment la mentalité de manque est si nocive? C’est parce que votre cerveau n’est pas doué pour le multitâche. Si vous vous concentrez constamment sur les choses que vous n’avez pas, cela vous empêche de contrôler vos impulsions ou simplement d’être dans le présent.

« Un état d’esprit de rareté fait un excellent travail pour aspirer la joie de vivre des gens »

Lorsque nous dépensons notre énergie à être obsédé par une chose, d’autres zones du cerveau commencent à s’affaiblir.

D’où vient la mentalité de manque?

Quelles sont les causes de la mentalité de manque? J’en ai recensé 7 majeures.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Les accidents de la vie

Un état d’esprit de pénurie peut provenir de beaucoup de choses – la cause première pourrait être un événement qui change la vie et qui vous fait vous concentrer sur ce que vous avez perdu ou ce qui vous manque. Cela peut être la perte d’un emploi, l’augmentation des factures, ou un divorce. Ou peut-être qu’une sorte de traumatisme de votre passé revient vous hanter et vous rappelle un vide que vous ressentez peut-être dans votre vie.

L’actualité

Nous l’avons tous vu dans les épiceries en 2020. Les étagères, autrefois remplies de papier toilette et de savon pour les mains, étaient nues. Nous nous sommes cachés dans nos maisons, nettoyant en profondeur chaque surface, bravant parfois la menace du COVID-19 pour traquer la dernière bouteille de désinfectant pour les mains dans un rayon de 80 km. Nous nous sentions hors de contrôle, alors nous contrôlions ce que nous pouvions : le contenu de nos cuisines et de nos armoires de salle de bain.

Aujourd’hui, cette peur de la pénurie se joue différemment, en raison de la hausse des prix, d’un marché boursier volatil et des murmures d’une récession imminente. Nous avons simplement transformé une série de soucis en une autre, continuant à supposer que toutes nos ressources sont rares, que ce soit vrai pour nous ou non.

Si la situation actuelle vous fait éviter toute planification à long terme ou si vous craignez de dépenser de l’argent, même pour des choses dont vous avez besoin, vous vivez un état d’esprit de pénurie. Cela signifie essentiellement que vous considérez vos ressources – comme l’argent, la nourriture et les opportunités d’emploi – comme limitées. Et lorsque vous êtes préoccupé par l’accès à ces choses, il est naturel de vouloir saisir tout ce que vous pouvez.

Parfois, cette impulsion est utile. Cela a aidé les humains à survivre à l’époque où nous faisions face à des menaces existentielles de la nature. Tous ceux qui sont ici ont eu un ancêtre qui a bénéficié d’un état d’esprit de rareté.

Mais lorsqu’un état d’esprit de pénurie n’est pas enraciné dans un réel besoin d’éviter les lions affamés ou de conserver la nourriture d’une saison sans réfrigération, cela peut jouer contre vous, vous persuadant de faire des choix financiers qui ne sont pas réellement dans votre meilleur intérêt.

Les crises économiques

Des facteurs indépendants de votre volonté, comme l’inflation ou les pénuries de la chaîne d’approvisionnement, peuvent limiter votre accès aux choses dont vous avez besoin et rendre plus difficile l’atteinte de vos objectifs financiers.

« Vous pouvez imaginer que ce n’est pas un endroit très agréable, d’être un peu sur ses gardes, en pensant que vous devez garder tout ce que vous avez, que vous allez le perdre d’une manière ou d’une autre. C’est une sorte de point de vue vigilant, et c’est un point de vue très difficile pour profiter de la vie.

Le stress continu peut vous amener à conserver des liquidités dans un compte d’épargne parce que vous avez peur d’investir, ce qui pourrait limiter votre capacité à accroître votre valeur nette au fil du temps. Ou vous pourriez adopter l’approche inverse, dépenser de l’argent comme s’il n’y avait pas de lendemain parce que vous craignez que les articles dont vous avez besoin ne disparaissent des magasins. Lorsque vous êtes anxieux à court terme, il est difficile de planifier quelques années, voire quelques mois, à l’avance.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Les pratiques commerciales

Comprenez comment les pratiques commerciales d’aujourd’hui, la dynamique du marché, les politiques fiscales et bien plus vous affectent grâce aux nouvelles et aux analyses en temps réel. Chaque produit que vous voyez est présenté une solution potentielle pour vous, même la crypto-monnaie, et même si vous n’y comprenez rien!

L’environnement proche

Parfois, si vous êtes avec les mauvaises personnes, cela peut faire ressortir les démons qui courent dans votre esprit. Si vous constatez que certaines des personnes les plus proches de vous vous rappellent constamment ce que vous n’avez pas ou ce qui vous manque, cela ne fera qu’approfondir votre état d’esprit de rareté.

Le perfectionnisme

Bien qu’il puisse être utile de viser le meilleur, le perfectionnisme en tant que trait de caractère peut être préjudiciable. Alors que fixer des normes élevées et viser le succès peut nous aider à atteindre nos objectifs et à améliorer nos performances, le perfectionnisme peut nous conduire vers des attentes impossibles, et nous empêcher de saissir les opportunités qui se présentent à nous.

Dans un monde de circonstances imparfaites, avec des personnes imparfaites, et des ressources imparfaites, nous avons le droit de nous réaliser et de mener à bien nos visions et nos projets.

« Ne souhaite pas que ce soit plus facile, souhaite que tu sois meilleur. Ne souhaite pas moins de problèmes, souhaite plus de compétences. Ne souhaite pas moins de défi, souhaite plus de sagesse. – Jim Rohn

Chacun de nous

Nous sommes responsables chacun pour sa part des pensées qui deviennent dominantes dans notre cerveau. Nous avons la responsabilité des influences que nous acceptons: notre environnement proche, l’actualité que nous consultons, les réseaux sociaux que nous suivons, les pratiques ou non de psychologie positive que nous décidons d’adopter. Chacun de nous réponde de sa propre mentalité.

Un autre choix d’état d’esprit: la mentalité positive

Qu’est ce que la positivité?

La positivité ne se réfère pas toujours au simple fait de sourire et d’avoir l’air joyeux – la positivité concerne davantage la perspective globale de la vie et sa tendance à se concentrer sur tout ce qui est bon dans la vie.

L’état d’esprit positif signifie en fait aborder les défis de la vie avec une perspective positive. Cela ne signifie pas nécessairement éviter ou ignorer les mauvaises choses ; au lieu de cela, cela implique de tirer le meilleur parti des situations potentiellement mauvaises, d’essayer de voir le meilleur chez les autres et de vous voir vous-même et vos capacités sous un jour positif. L’état d’esprit positif permet d’appréhender les possibililités dans les contextes les plus compliqués.

Comment défier le manque?

Faire le choix d’un état d’esprit positif , c’est à dire  se concentrer sur le bon côté des choses, attendre des résultats positifs et à aborder les défis avec une perspective positive permet de contrecarrer la mentalité de pauvreté.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Voici huit endroits où chez The leadership of Love, nous vous suggérons de commencer.

Pratiquez l’acceptation

L’acceptation de soi est exactement ce que son nom l’indique : l’état d’acceptation complète de soi-même. La véritable acceptation de soi consiste à embrasser qui vous êtes, sans aucune qualification, condition ou exception.

L’acceptation de soi est peut-être le meilleur cadeau que vous puissiez vous offrir.

Si vous pensez qu’accepter tous les aspects négatifs de vous-même semble difficile, vous ne vous trompez pas ! Il n’est pas facile d’accepter les choses que nous voulons désespérément changer chez nous ; cependant, contre toute attente, ce n’est qu’en nous acceptant vraiment que nous pouvons même commencer le processus d’auto-amélioration significative.

En d’autres termes, nous devons d’abord reconnaître que nous avons des traits et des habitudes indésirables avant de commencer notre voyage vers l’amélioration.

J’aime à ce propos la citation de Tara Brach:

L’acceptation radicale est la volonté de nous expérimenter nous-mêmes et notre vie telle qu’elle est. Un moment d’acceptation radicale est un moment de véritable liberté.

Concentrez-vous sur l’abondance: ce que vous avez déja

Le contraire d’un état d’esprit de rareté est un état d’esprit d’abondance : l’idée qu’il existe une richesse et des opportunités illimitées dans le monde. Pour commencer à vous concentrer sur l’abondance, assurez-vous de suivre vos réalisations quotidiennes.

Développez la gratitude

Oprah Winfrey a dit un jour : « Soyez reconnaissant pour ce que vous avez ; vous finirez par en avoir plus. Si vous vous concentrez sur ce que vous n’avez pas, vous n’en aurez jamais assez. Il est difficile de traverser la vie avec des œillères, il est donc important de faire attention aux choses que vous avez autour de vous.

Lorsque vous vous concentrez sur ce qui vous manque, il est facile d’arrêter même de prêter attention à toutes les bonnes choses que vous avez.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Le Dr Robert Emmons, chercheur et professeur à l’UC Davis recommande d’être précis dans votre pratique de la gratitude. Pensez vraiment aux choses qui apportent l’abondance dans votre vie (rappelez-vous, l’abondance est le contraire de la rareté). Pour ce faire, la gratitude est une action (manifestez votre gratitude aux personnes concernées), la gratitude est un verbe (affirmez votre gratitude); et plus, la gratitude est une mentalité que vous pouvez développer à l’aide d’un journal de gratitude.

Un état d’esprit d’abondance n’est pas seulement la croyance qu’il y en a assez pour tout le monde, mais une appréciation de ce que nous avons déjà. Entraînez-vous à vous sentir reconnaissant. Cela vous met dans un état d’esprit beaucoup plus positif, clair et calme qui vous permettra de voir plus d’opportunités et d’agir autour d’elles.

Retournez le script

La mentalité de rareté vient d’une vision pessimiste du monde. Pour lutter contre cela, conditionnez-vous pour inverser vos schémas de pensée.

Envisagez de penser exactement le contraire de ce que vous ressentez et répétez souvent les pensées positives. Par exemple, transformez ‘Je ne peux pas imaginer commencer un nouvel emploi avec un meilleur salaire’ en ‘J’ai ça, et je suis plus que qualifié pour réussir à (remplissez le blanc)’ ou ‘Je suis capable de rencontrer de nouvelles personnes intéressantes » au lieu de « Je suis un très mauvais réseauteur ». »

Améliorez votre éducation financière

En savoir plus sur les finances personnelles, l’investissement et la création de richesse est également une voie vers l’autonomisation et moins de stress.

Célébrez les autres

Une partie de l’état d’esprit de la rareté consiste à considérer les gains des autres comme des pertes personnelles – en pensant que leur succès réduit votre part du gâteau.

Pour vous éloigner de ces pensées, Utilisez les histoires de réussite comme motivations et preuves que la richesse et le succès sont également possibles pour vous.

Regardez les autres pour l’inspiration plutôt que pour l’envie. « N’oubliez pas que toutes les histoires de réussite qui avaient commencé comme moins abondantes ont eu un tournant. Vous ne savez jamais à quel point cela pourrait être proche, mais pour en faire l’expérience, vous devez simplement continuer et croire que c’est possible. »

Fixez-vous des petits objectifs réalisables

Commencez à vous fixer de petits objectifs réalisables et écrivez-les.

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

La tenue d’un journal est la forme n ° 1 pour surmonter les obstacles et les problèmes, en particulier liés au règlement des finances. Définissez des objectifs hebdomadaires, mensuels et trimestriels avec des étapes d’action quotidiennes pour atteindre ces objectifs.

Au fil du temps, cela forme une habitude et « perpétue une boucle de succès qui encourage l’état d’esprit d’abondance ».

Entourez-vous de personnes positives et solidaires

Pour briser l’habitude de la mentalité de rareté, cela signifie peut-être établir certaines limites avec les personnes de votre vie ou trouver de nouveaux amis qui vous aideront à renforcer vos pensées positives au lieu de vos pensées négatives. Et si vos pensées commencent vraiment à vous envahir.

Posez-vous des questions qui vous donnent du pouvoir

Imaginez maintenant que vous vous posez cette question dans votre journal  :
‘Comment puis-je le plus facilement faire fonctionner cela avec ce que j’ai?’
Il s’agit d’une question d’habilitation. Cela suppose que :
a) ça peut marcher,
b) cela peut fonctionner de plusieurs façons et
c) cela peut être fait facilement.
Les hypothèses ou présuppositions contenues dans la question agissent comme une direction, une boussole et votre esprit cherche alors comment faire fonctionner les choses.

« Lorsque les circonstances et les situations nous pressent, la seule façon dont nous
peut les surmonter est d’aller à l’intérieur, de commencer à poser des questions très stimulantes…. »
~ Dr Michael Bernard Beckwith
Les questions stimulantes ont la capacité de changer votre concentration en un instant, transformant votre état d’esprit de limité à responsabilisé. Ces questions forcent votre cerveau à trier des informations différentes et, par conséquent, vous mettre dans un état différent et plus ingénieux. Ells vous 
concentrent sur les possibilités et les solutions qui vous aident à aller de l’avant, tandis que les questions affaiblissantes portent sur le blâme, le regret, les excuses et le déni.
Voici un exemple de questions stimulantes pour vous aider à créer les vôtres:
a) De quoi suis-je reconnaissant ?
b) Que se passerait-il si ce n’était plus un problème ?
c) Quelle est la manière la plus intelligente de résoudre ce problème ?

d) Qu’est-ce que je vais arrêter de faire aujourd’hui qui m’aidera à réussir ?

(Lire aussi: Posez-vous des questions qui vous donnent du pouvoir?)

Pour réussir: ne négligez pas les faibles commencements

Quel est votre rêve?

Pensez-y : quelle est la chose que vous aimeriez voir accomplir au cours de votre vie ? Si je devais deviner, c’est probablement assez gros. Et c’est une bonne chose, tant que ce que je dis ensuite ne vous décourage pas :

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Tout grand a commencé petit.

Le philosophe chinois Lao Tseu a dit : « Un voyage de mille kilomètres commence par un seul pas. C’est tellement vrai! Ne laissez pas votre grand rêve vous submerger avant même de commencer, commencez petit.

John Maxwell partage une réflexion révélatrice sur l’effet cumulatif de faire quelque chose de petit pour grandir quotidiennement : « Si vous commencez avec un seul centime et que vous le doublez tous les jours pendant trente et un jours, vous vous retrouvez avec 21 474 836,48 $. » Considérez simplement le retour possible de la pratique de votre seule chose avec excellence tous les jours !

Un exemple de faible commencement : 25 pages de lecture par jour

Theodore Roosevelt est peut-être le président qui a lu le plus de livres. Un jour normal, il lisait un livre avant le petit-déjeuner et deux autres plus tard dans la journée (prétendument). Cela fait honte à mes propres habitudes de lecture. Au cours de sa vie, il a lu des milliers de livres.

Lorsqu’on lui a demandé comment devenir plus intelligent, Buffett a un jour brandi des piles de papier et a déclaré: «Lisez 500 pages comme celle-ci chaque semaine. C’est ainsi que les connaissances s’accumulent, comme les intérêts composés.

Et pourtant, chez The Leadership of Love, nous conseillons de commencer ou recommencer à lire avec 25 pages par jour. 25 pages par jour s’additionnent avec le temps. Disons que deux jours par mois, vous n’aurez probablement pas le temps de lire. Plus  de Noël. Cela vous donne 340 jours par an de temps de lecture solide. Si vous lisez 25 pages par jour pendant 340 jours, cela fait 8 500 pages. 8 500. Ce que j’ai également constaté, c’est que lorsque vous vous engagez sur un minimum de 25 pages, vous lisez presque toujours plus. Appelons donc les 8 500 pages: 10 000. (Je n’ai qu’à étendre les 25 pages quotidiennes en 30 pour y arriver.)

Avec 10 000 pages par an, au rythme général de 25/jour, que peut-on faire ?

Eh bien, Les mille et une nuits font 1484 pages, La Bible Louis Segond fait 1268 pages, Mental Mastery de Ken Way fait 530 pages. Achieve the impossible du Prof Greg Whyte fait 222 pages. This is your brain on food de Uma Naidoo fait 297 pages. La prière écrite par le pasteur Tymothy Keller fait 380 pages. Pleinement béni numéro 4 écrit par le pasteur Mohammed Sanogo fait 126 pages. Tempéraments transformés du Dr Tim Lahaye fait 185 pages. Je n’en suis qu’à 4672 pages.

Cela signifie qu’en un an environ, à un rythme modeste de 25 pages par jour, vous auriez lu les livres les plus importants pour vous, quels que soient vos centres d’intérêts. En une année!

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

C’est ainsi que s’établit une habitude de lecture : au jour le jour, 25 pages à la fois. Pas d’excuses.

N’oubliez pas que le succès se gagne en millimètres, pas en kilomètres. Peut-être que la première étape pour vous est un petit changement. Essayer de faire de grands changements trop rapidement peut vous paralyser de peur car cela peut sembler irréalisable.

Adoptez une mentalité d’agriculteur

Chaque planteur voit dans de petites graines des semences, qui vont produire de grandes récoltes. Cette mentalité d’agriculteur nous aide à valoriser les petites choses et les faibles commencements. Elle nous aide aussi à défier l’esprit de manque en plantant chaque jour dans notre cerveau des pensées de gratitude et de positivité, qui vont court-circuiter les anciens « programmes » de manque installés dans nos cerveaux. Des pratiques comme la journalisation, et les affirmations positives sont percues comme des graines que nous semons dans nos pensées chqua jour afin de voir fleurir en nous une mentalité positive, créative, équilibrée.

Quelques conseils

Essayez d’organiser votre bureau pour être plus efficace, réorganisez votre calendrier pour tirer le meilleur parti de votre journée ou lisez un livre qui élargit votre perspective. Tout petit changement qui peut vous rendre meilleur vaut la peine d’être fait.

La plus grande erreur qu’un jeune leader peut faire est d’essayer de sauter les petites étapes au début. Quand il fait cela, il finit par rater les nombreuses leçons importantes qui doivent être apprises avant que de grands pas puissent être faits.

Cela peut sembler simple, mais le seul endroit où vous pouvez commencer est là où vous êtes.

Ne vous y trompez pas : le succès est un voyage, pas une destination. Et tout commence par un petit pas. 

1 pas à la fois, tout devient possible

Il s’appelle Hodwald Schultz.

Le fondateur de Starbucks, Howard Schultz, est peut-être synonyme de succès entrepreneurial, mais la vie n’a pas toujours été aussi rose. Sa famille n’avait pas beaucoup d’argent et il a grandi dans un lotissement. Il a payé ses études avec des prêts du gouvernement et de l’argent gagné grâce à des emplois à temps partiel. Il était aussi la première personne de sa famille à aller à l’université. C’est alors qu’il travaillait pour une entreprise de café que Schultz est entré en contact avec la marque Starbucks. Il a visité une succursale de la nouvelle société à Seattle. Peu de temps après, il rejoint l’entreprise en tant que directeur marketing. En 1985, Schultz a quitté Starbucks et a décidé d’ouvrir son propre café. Il a réuni les 500 000 $ dont il avait besoin pour ouvrir le premier magasin et a lancé son entreprise. Deux ans plus tard, la direction originale de Starbucks a décidé de vendre son unité de vente au détail à Schultz et Starbucks tel que nous le connaissons aujourd’hui est né. Schultz vaut maintenant plus de 2,9 milliards de dollars – pas mal pour un empire qu’il a imaginé autour d’une tasse de café l’après-midi !

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Save

Ses expériences l’ont amené à développer une approche philosophique de la vie. « Je crois que la vie est une série de quasi-accidents », a-t-il déclaré un jour dans un discours. « Une grande partie de ce que nous attribuons à la chance n’est pas du tout de la chance. C’est saisir le jour et accepter la responsabilité de votre avenir. C’est voir ce que les autres ne voient pas et poursuivre cette vision.

Nous espérons que vous avez été inspiré par la lecture de cet article. Pensez-vous que le manque de ressources constitue un blocage? Nous apprécions vos commentaires.

Chez Vision Communications ®, nous aidons les personnes à faire briller leur leadership.

Written By

Inspirée par ses deux fils, Céline s'est donné pour mission d'aider chaque personne à définir une marque personnelle authentique, équilibrée et créative ! Céline utilise les techniques d'introspection, la psychologie positive, et l’écriture thérapeuthique, pour améliorer la capacité des personnes à se mieux se comprendre. Sa promesse est résumée en trois phrases, qui sont tout un programme: « Vous allez commencer à courir avec votre vision,… et promis: vous allez aimer votre vie. Ensuite, vous allez voir plus grand et élever vos standards, parce que c’est vous qui décidez.. et vous allez VRAIMENT aimer votre vie! Mais pour commencer, vous allez trouver QUI vous êtes vraiment ! » 📚 Céline aime lire depuis l'enfance; elle apprécie le privilège d'accéder à l'esprit de quelqu'un d'autre et d'être invitée à découvrir un nouveau point de vue et une nouvelle perspective. 📗 Un livre qu'elle a récemment recommandé est "The Squiggly Career" par Helen Tupper & Sarah Ellis. Les auteures viennent également de publier "You Coach You".

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous Aimerez Aussi

Introspection

Vous ne savez pas comment démarrer une pratique d'écriture ou de journalisation consciente ? Voici sept conseils d'écriture recommandés par des experts pour vous aider...

Vision

L’argent sera toujours une ressource « limitée ». Vous n’aurez jamais tout ce dont vous avez besoin pour réaliser votre rêve. Il y aura...

Introspection

La question miracle ouvre la porte aux possibilités . Pour ce faire, elle vous demande simplement de réfléchir à ce à quoi pourrait ressembler...

Introspection

Beaucoup d’entre nous préfèrent la route facile. Nous possédons une tendance naturelle à nous en tenir au statu quo, à résister à l’inconnu, à...

Share via
Copy link
Powered by Social Snap