9 mythes sur le leadership (démystifiés) - Article écrit par Cline Folifack. Coach en leadership et transformation. Lyon. Yaoundé

Quels sont vos mythes sur le leadership? Si on vous demandait d’évoquer une image mentale d’un leader, comment décririez-vous cette personne ?
Imaginez-vous un politicien autoritaire? Un PDG intelligent et compétent ? Un commandant militaire intimidant ?

Il est facile de comprendre pourquoi ces types d’idées viennent à l’esprit. Il est communément admis que les leaders sont dominants, intelligents, extravertis et parfois un peu intimidants.

En tant qu’êtres humains, nous avons tendance à placer les dirigeants sur des piédestaux. Nous les considérons comme infaillibles et nous oublions souvent que leur succès est probablement le résultat d’années d’essais et d’erreurs, de coaching et de mentorat, d’apprentissage constant et de capacité à changer et à s’améliorer.

En raison de cette idée fausse, certaines personnes sont promues à des postes de direction alors qu’elles ne sont en fait pas adaptées à ce rôle. Il existe de nombreux conseils sur la façon d’être un bon leader, mais malheureusement, certains de ces conseils propagent des notions irréalistes sur la façon dont un leader devrait agir.

Par ailleurs, la plupart d’entre nous diraient que nous savons à quoi ressemble un leadership qui a objectivement très mal tourné – qu’il s’agisse de toxicité sur le lieu de travail ou de violations de la position dans notre plus haute institution – mais à quelle fréquence sommes-nous déçus par nos dirigeants sans pouvoir vraiment articuler pourquoi? En tant que leader vous-même, vos bonnes intentions ne produisent-elles pas souvent les résultats escomptés ? Les mythes sur le leadership sont-ils à blâmer ?

Que vous vous en rendiez compte ou non, certains mythes sur le leadership se sont enracinés dans notre culture et influencent subtilement notre comportement sur le lieu de travail et au-delà.

Ne laissez pas ces mythes sur le leadership vous empêcher d’atteindre votre plein potentiel.

Mythe #1 : Les leaders ne font pas d’erreurs.

De nombreux dirigeants pensent qu’ils doivent être plus sages et mieux informés que leurs employés – ce n’est pas vrai. Les leaders les plus efficaces sont conscients de leurs propres limites. Ils savent que le succès est un sport d’équipe et que pour réussir, ils ont besoin d’un groupe de personnes motivées avec des compétences différentes travaillant vers un objectif commun.

Il est facile de penser que les dirigeants ne peuvent pas faire de mal ; Pourtant, tout le monde fait des erreurs, et ces erreurs nous aident à apprendre et à grandir. Les leaders efficaces assument la responsabilité de leurs erreurs et feront confiance aux experts, c’est-à-dire aux personnes qu’ils ont embauchées.

Mythe #2 : Les leaders sont les seuls à pouvoir diriger.

Les gens pensent souvent qu’il n’y a qu’un seul leader pour chaque équipe, département ou entreprise. En réalité, presque tout le monde assume une forme de leadership de temps en temps en fonction des circonstances actuelles.

LIRE AUSSI:   Libérez votre potentiel : comment surmonter la peur de l'échec (+PDF)

En tant que leader, vous devez encourager tout le monde à prendre les choses en main en cas de besoin. Quel que soit le poste occupé par une personne, il est important de favoriser les compétences en leadership afin qu’elle puisse prendre en charge son rôle actuel.

En fournissant des individus motivés avec un objectif clair, vous pouvez créer des équipes performantes au sein de votre organisation. Ceci est crucial pour vous assurer que votre entreprise peut continuer à fonctionner correctement dans des circonstances où vous n’êtes pas en mesure de superviser les opérations quotidiennes.

Lecture connexe : Les grands leaders occupent ces 15 rôles de leadership

Mythe #3 : Les bons leaders doivent être extravertis.

Alors que la confiance est une qualité essentielle chez un leader, avoir une personnalité extravertie ne l’est pas. L’introversion peut se manifester de diverses manières et n’affecte pas nécessairement la capacité d’une personne à diriger une équipe ou une organisation. Tant qu’ils savent planifier, organiser et communiquer, ils possèdent les compétences les plus importantes d’un bon leader.

En fait, deux des traits clés de l’introversion, l’écoute et la réflexion interne, sont des éléments essentiels d’une prise de décision judicieuse. Après tout, vous devez être un bon auditeur pour obtenir des commentaires et faire des observations, et vous devez être capable de penser de manière critique pour résoudre les problèmes et trouver des opportunités.

Mythe #4 : Le leadership équivaut à la gestion.

Un autre mythe courant sur le leadership est qu’il s’agit de la même chose que la gestion. Avoir la capacité de fournir des instructions et des conseils ne signifie pas toujours que quelqu’un est un bon leader. Les différences significatives entre ces deux rôles incluent :

Les gestionnaires fixent des objectifs ; les dirigeants établissent une vision.
Les managers maintiennent le statu quo, tandis que les leaders apportent le changement.
Les managers travaillent sur des objectifs à court terme, les leaders se concentrent sur la situation dans son ensemble.
Les gestionnaires délèguent des tâches et donnent des conseils sur la façon de les faire ; les leaders coachent et responsabilisent.
Les employés travaillent pour les managers, les employés suivent les leaders.
Les gestionnaires appliquent des règles pour commander le contrôle afin qu’il puisse atteindre ses objectifs. Les leaders inspirent, influencent et encouragent les personnes qui les entourent.
Les deux rôles sont importants. La clé est de trouver un bon équilibre entre la gestion et le leadership.

Mythe #5 : Un style de leadership fonctionne pour tous.

Le style de leadership que vous exercez aujourd’hui a été appris, soit d’emplois précédents, soit de programmes de formation. Ces tactiques peuvent facilement s’enraciner et vous les utiliserez comme approche de prédilection. Le problème est que le leadership est rarement une approche unique.

LIRE AUSSI:   13 conseils pour être votre meilleur vous aujourd'hui

Comme toute autre compétence qui doit être régulièrement mise à jour pour que son utilisateur reste pertinent, vous devez également mettre à jour et adapter vos styles de leadership et de gestion.

Les gens ont des personnalités uniques, des préférences d’apprentissage et des habitudes de travail différentes. Comment pouvez-vous alors vous attendre à ce que tout le monde réponde de la même manière à un certain style de leadership ? Les leaders efficaces s’efforcent d’écouter, d’apprendre et d’adapter leurs styles de leadership aux besoins des membres de leur équipe. Ces mythes sur le leadership qui uniformisent le style de leadership est un gros frein à l’expresion de leaders authentiques.

Mythe #6 : Les leaders travaillent intelligemment, pas dur.

Il existe certainement des moyens plus intelligents de hiérarchiser vos tâches, de planifier judicieusement votre journée pour augmenter votre productivité et de savoir quand et quelles tâches déléguer en tant que leader. Cependant, chaque personne qui réussit a toujours travaillé dur pour réaliser ses rêves.

Les grands leaders apprécient leur temps, évitent les erreurs qu’eux-mêmes ou d’autres ont commises dans le passé et savent comment donner à leur équipe les moyens d’en faire plus. C’est ce qu’on appelle « travailler intelligemment ». Mais rien de grand n’a jamais été accompli sans beaucoup de travail acharné. C’est donc un miroir aux alouettes de ces mytrhes sur le leadership qui laissent à penser que les leaders ne travaillent pas dur.

Les vrais leaders donnent l’exemple ; ils sont les premiers arrivés et les derniers à partir ; ils sont pleinement investis dans la vision de leur organisation ; et en démontrant leur dévouement, ils inspirent ceux qui les entourent à faire preuve du même niveau d’engagement et de comportement.

Mythe #7 : Les leaders ne devraient jamais faire preuve de vulnérabilité.

Les mythes sur le leadership comportent l’idée de l’invulnrabilit des leaders. Les dirigeants ne doivent pas être vulnérables : cette croyance est nuisible à plusieurs niveaux. Il tente de créer l’illusion que les dirigeants ne font jamais d’erreurs et n’ont pas les mêmes qualités humaines que le reste d’entre nous.

En réalité, les dirigeants qui sont ouverts et honnêtes sur leurs défauts et leurs erreurs sont souvent plus faciles à comprendre, inspirants et respectés que ceux qui portent un masque de perfection inaccessible. Les leaders émotionnellement intelligents savent qu’être vulnérable est un outil puissant. Ils sont conscients de leurs faiblesses et les partager avec les bonnes personnes au bon moment non seulement renforceront et inspireront leurs abonnés, mais obtiendront également plus de soutien de leur part.

LIRE AUSSI:   Ce que 4 présidents américains peuvent nous apprendre sur le dévelopement du leadership

Mythe #8 : Les entrepreneurs sont des leaders nés.

Certaines personnes croient que les entrepreneurs sont des leaders nés. Malheureusement, ce n’est pas parce que vous avez une idée commerciale fantastique que vous êtes capable d’organiser, d’exploiter et de faire évoluer une entreprise, même si cette entreprise se développe pour atteindre une valeur nette de millions de dollars.

Même si vous êtes le fondateur de l’entreprise, cela ne signifie pas que vous êtes la meilleure personne pour la diriger. Le leadership consiste à avoir une vision, à amener les autres à y croire, à développer des talents, à écouter et à amener les autres à changer.

Toutes ces qualités peuvent être apportées par un PDG extérieur. Si vous ne pensez pas avoir de solides qualités de leadership, il est préférable de laisser votre ego à la porte et de laisser les rênes à quelqu’un qui en a. Cependant, il est également important de noter que n’importe qui peut exceller dans n’importe quoi s’il s’y met vraiment.

« Les leaders ne naissent pas, ils sont faits. Et ils sont faits comme n’importe quoi d’autre, grâce à un travail acharné. Et c’est le prix que nous devrons payer pour atteindre cet objectif, ou n’importe quel objectif. – Vince Lombardi

Mythe #9 : Les leaders doivent toujours être au top de leur forme.

Parmi les mythes sur le leadership qui ont la « dent dure », il existe une idée fausse très répandue selon laquelle les dirigeants doivent être « actifs » 24 heures sur 24, sept jours sur sept. La vérité est que tout le monde, quel que soit son poste, a besoin d’une pause dans son travail, sinon il risque de s’épuiser.

Même si les grands leaders travaillent dur, ils savent qu’ils ont besoin d’espace pour planifier, réfléchir et proposer de nouvelles idées. Les dirigeants doivent trouver ce lieu de sagesse, de force et de véritable connexion (avec eux-mêmes et les autres) et diriger à partir de là.

Prochain article: Découvrez la méthode pour clarifier vos aspirations et votre leadership.

Ressources:

Leadership myths vs realities

Share via
Copy link
Powered by Social Snap